Vous avez enfin réussi à décrocher un rendez-vous galant avec une fille. Vous avez trouvé le restaurant et la réservation est faite. Et là, vous vous rendez compte que ça faisait longtemps que vous n’aviez pas eu de rencards. Vous vous demandez alors si c’est bien à vous de payer l’addition ? Avec toutes les blagues et sketchs qui existent autour de ce sujet, vous ne savait plus trop ce qu’il faut vraiment faire. En fait, payer l’addition n’est pas qu’une question d’argent. Je vous explique tout, du point de vue d’une fille !

L'homme doit-il payer l'addition ?

Alors je ne vais rien vous cacher, depuis que je suis toute petite, ma famille (autant hommes que femmes), m’a toujours dit d’éviter de laisser un homme payer l’addition. Ne partez pas, avant de vous en dire plus, resituons le contexte.

Je suis quelqu’un qui a vécu en campagne. Je n’ai pas eu non plus énormément de prétendants, mais juste assez pour savoir qu’à un rendez-vous galant, ils ont toujours proposé de régler l’addition. Au cours de mes premiers rendez-vous, je refusais toujours, allant jusqu’à insister. Je me suis vite rendue compte que ça mettait plus mal à l’aise qu’autre chose. Plus tard et, en devenant un peu plus mûre, j’avais lâché prise et fini par me laisser volontiers payer l’addition.

 
Qu’est-ce que payer l’addition du point de vue d’un homme ?

Pour un homme, payer l’addition à un rendez-vous galant est un acte presque obligatoire et tout à fait normal. Bien sûr, tous ne le font pas, surtout pour les plus jeunes. Mais quand on est un homme qui s’assume, forcément on se sent le devoir de payer. Je suis persuadée que, par ailleurs, certains le font pour attendre quelque chose en retour d’une femme. Quand on paye quelque chose à quelqu’un, forcément, cela implique inconsciemment qu’il faut lui rendre la pareille. C’est ce qu’explique très bien le livre : « Influence et Manipulation » de Robert B. Cialdini. C’est d’ailleurs ce qui est souvent repris chez les coachs en amour pour séduire, ce que je décrie plus que tout en tant que fille.

Payer quelque chose à une fille et attendre d’elle un retour est déjà, pour moi, perdu d’avance. Du moins, pour la majorité de la gente féminine, qui aime son indépendance et est affirmée dans ses choix. Vous vous mettrez plus une épine dans le pied qu’autre chose. Peut-être que ça peut challenger certains d’entre vous et qu’effectivement ça peut marcher. Cependant, croyez-moi, ce n’est pas la meilleure des solutions, du moins, sur le long terme.

 
Qu’est-ce que se faire payer l’addition du point de vue d’une femme ?

Pour une femme, se laisser payer l’addition est signe de galanterie chez l’homme. Cependant, on a souvent peur justement qu’il le fasse en attendant un retour. C’est pourquoi, moi-même j’ai eu du mal à lâcher prise sur cette idée. Je me suis rendue compte que finalement, en refusant de me faire payer l’addition, la majorité des hommes que je rencontrais le prenait pour eux et, comme signe que j’avais passé une mauvaise soirée. Et bien sûr, ce n’était pas toujours le cas. Donc, j’ai finalement accepté de me faire payer l’addition, à condition que ce soit à l’autre de faire le premier pas.

Si effectivement il arrivait qu’un homme ne me payait pas l’addition, je le remarquais très vite, ça s’était sûr. Mais je ne lui en tenais pas vraiment rigueur. Cependant, au fond de moi, je gardais quand même, dans le coin de ma tête, que cette personne pouvait effectivement ne pas vraiment comprendre le jeu de séduction qui se présentait à lui. Il perdait forcément des points en séduction.

Et oui ! D’où le cercle vicieux qui se joue autour de qui paye l’addition !

 
Alors ? Est-ce que l’homme doit payer l’addition ou pas ?

Et bien… Avant de vous répondre, voici une petite histoire qui pourra s’en doute vous inspirer.

L’ami d’un proche, appelons-le Damien. Damien venait d’appeler mon proche au téléphone dans le but d’organiser un rendez-vous resto avec une nana qui lui plaisait. Pour l’instant, l’histoire entre lui et cette fille avait commencé par une amitié, puisqu’elle n’était autre que sa collègue. Ils étaient devenus très vite amis. Damien nous avait confié qu’elle lui plaisait, mais il n’arrivait pas à savoir si cela pouvait être réciproque. Damien, c’est cette personne qui n’avait jamais eu de relation. Il partait de 0 et n’avait donc peu ou presque pas d’expérience avec les filles.

À cette fameuse soirée, on avait choisi un restaurant qui faisait crêpes et pizzas, rien de bien recherché comme vous pouvez le voir. Et là, on fit la rencontre de cette fameuse humm… Appelons-là Julie. Julie, c’était cette fille à fort caractère. Des tatouages sur les bras et les jambes, un mini-short / débardeur, de corpulence moyenne. Oui, c’était un sexe symbole, tout le contraire de la personnalité de Damien donc. Pourtant, ça ne les empêchait pas de bien s’entendre. Damien était juste un peu timide, mais il avait quand même de la discussion.

Tout le monde finalement opta pour une pizza. Tout au long de la soirée, Damien ne montrait aucun signe de timidité. Je le trouvais d’ailleurs très calme et il faisait même de temps en temps des blagues. Et là, vint la fameuse addition. Julie décida d’aller aux toilettes avant de régler. En profitant de son absence, Damien nous dit, à moi et mon proche, qu’il allait régler l’addition pour Julie pour lui faire une « surprise ». Puis, c’était le moyen, un peu timide pour lui, de montrer son affection.

Quand Julie revînt des toilettes pour payer, la personne à la caisse lui annonça que quelqu’un avait déjà payé pour elle. Alors ? Que pensez-vous qu’il s’est passé ?

  L'homme doit-il payer l'addition ?

Et bien… Julie l’avait… TRÈS TRÈS MAL PRIS ! Elle avait limite fait un scandale en sortant du restaurant. Elle dit à Damien qu’elle ne voulait en aucun cas qu’il paye l’addition, qu’ils étaient venus là en tant qu’amis et qu’il n’y avait aucun enjeu derrière… Outch… Ça fait mal ! Elle n’y allait pas de main morte.

J’avoue la comprendre un peu en tant que fille. Si j’étais une personne assez directe, j’aurais réagi de la même façon.

 
Si l’enjeu ou la relation n’est pas claire… Évitez de jouer les super-héros galants

Retenez donc que quand l’enjeu n’est pas défini dès le début, voire même que votre relation avec la personne n’est pas très claire… Évitez de faire la « surprise » de payer l’addition. Dans ce cas, il vaut mieux attendre que la personne soit présente pour le lui proposer gentiment, en avançant l’argument de la galanterie. Et si elle refuse, surtout ne vous mettez pas en colère. Vous pouvez insister une fois, deux fois voire trois fois si vraiment vous pensez que ça peut passer, mais c’est tout. Au bout de la troisième fois, soyez sûr d’une chose, c’est que la fille ne veut vraiment pas. D’ailleurs, si vous insistez trop longtemps, elle soupçonnera que vous attendez quelque chose d’elle en retour.

 

Par ailleurs, la colère de Julie venait de là. Le fait que Damien lui ait payé un restaurant lui a fait percevoir qu’il attendait quelque chose d’elle, même si c’était inconscient. Damien a donc un peu saboté ses chances d’être avec elle. Je n’ai pas eu de nouvelles. Cependant, si vraiment ça vous arrive, attention, cela ne veut pas dire que tout est perdu. Pour une fille, c’est juste le temps de ré-installer un climat de confiance. Malheureusement il faudra juste un peu de temps avant de la ré-inviter. Mais une fille n’est pas si méchante que ça. Si elle voit que vous êtes sincère, elle va sûrement oublier le malentendu très rapidement.

Et oui, je l’avoue, nous les filles sommes aussi compliquées que sensibles… Mais c’est ça qui fait notre charme n’est-ce pas ? 😉

 
Pour éviter les malentendus, attendez donc le bon moment et posez très clairement votre intention de payer l’addition

Voilà tout est dit. Pour éviter de penser à tout ça, soyez galant et proposer de payer l’addition d’office ! Ne vous posez pas de questions. Payer l’addition est bien une question de galanterie, de séduction et d’affirmation chez un homme mais, il faut le faire dans l’art et la manière. Au moment de régler, veillez à ce que la fille soit bien présente. Insistez un petit peu, mais pas trop. Dites-lui que ça vous fait plaisir. Vous pouvez même ajouter que c’est dans le but d’être galant et que vous n’attendez donc aucun retour.

Vous allez alors rassurez la fille et vous verrez… Tout va se passer naturellement ! Peut-être qu’elle vous proposera même un autre rendez-vous pour, cette fois-ci, régler l’addition en retour.

Et vous ? Que pensez-vous des questions autour du paiement de l’addition ? Avez-vous des expériences à partager ? N’hésitez pas à laisser des commentaires en bas de cet article et je vous dis, à très bientôt pour de nouveaux articles !

 

Retrouver tous les articles sur le blog lovetopdepart.com

 

Vous avez enfin réussi à décrocher un rendez-vous galant avec une fille. Vous avez trouvé le restaurant et la réservation est faite. Et là, vous vous rendez compte que ça faisait longtemps que vous n’aviez pas eu de rencards. Vous vous demandez alors si c’est bien à vous de payer l’addition ? Avec toutes les blagues et sketchs qui existent autour de ce sujet, vous ne savait plus trop ce qu’il faut vraiment faire. En fait, payer l’addition n’est pas qu’une question d’argent. Je vous explique tout, du point de vue d’une fille !

L'homme doit-il payer l'addition ?

Alors je ne vais rien vous cacher, depuis que je suis toute petite, ma famille (autant hommes que femmes), m’a toujours dit d’éviter de laisser un homme payer l’addition. Ne partez pas, avant de vous en dire plus, resituons le contexte.

Je suis quelqu’un qui a vécu en campagne. Je n’ai pas eu non plus énormément de prétendants, mais juste assez pour savoir qu’à un rendez-vous galant, ils ont toujours proposé de régler l’addition. Au cours de mes premiers rendez-vous, je refusais toujours, allant jusqu’à insister. Je me suis vite rendue compte que ça mettait plus mal à l’aise qu’autre chose. Plus tard et, en devenant un peu plus mûre, j’avais lâché prise et fini par me laisser volontiers payer l’addition.

 
Qu’est-ce que payer l’addition du point de vue d’un homme ?

Pour un homme, payer l’addition à un rendez-vous galant est un acte presque obligatoire et tout à fait normal. Bien sûr, tous ne le font pas, surtout pour les plus jeunes. Mais quand on est un homme qui s’assume, forcément on se sent le devoir de payer. Je suis persuadée que, par ailleurs, certains le font pour attendre quelque chose en retour d’une femme. Quand on paye quelque chose à quelqu’un, forcément, cela implique inconsciemment qu’il faut lui rendre la pareille. C’est ce qu’explique très bien le livre : « Influence et Manipulation » de Robert B. Cialdini. C’est d’ailleurs ce qui est souvent repris chez les coachs en amour pour séduire, ce que je décrie plus que tout en tant que fille.

Payer quelque chose à une fille et attendre d’elle un retour est déjà, pour moi, perdu d’avance. Du moins, pour la majorité de la gente féminine, qui aime son indépendance et est affirmée dans ses choix. Vous vous mettrez plus une épine dans le pied qu’autre chose. Peut-être que ça peut challenger certains d’entre vous et qu’effectivement ça peut marcher. Cependant, croyez-moi, ce n’est pas la meilleure des solutions, du moins, sur le long terme.

 
Qu’est-ce que se faire payer l’addition du point de vue d’une femme ?

Pour une femme, se laisser payer l’addition est signe de galanterie chez l’homme. Cependant, on a souvent peur justement qu’il le fasse en attendant un retour. C’est pourquoi, moi-même j’ai eu du mal à lâcher prise sur cette idée. Je me suis rendue compte que finalement, en refusant de me faire payer l’addition, la majorité des hommes que je rencontrais le prenait pour eux et, comme signe que j’avais passé une mauvaise soirée. Et bien sûr, ce n’était pas toujours le cas. Donc, j’ai finalement accepté de me faire payer l’addition, à condition que ce soit à l’autre de faire le premier pas.

Si effectivement il arrivait qu’un homme ne me payait pas l’addition, je le remarquais très vite, ça s’était sûr. Mais je ne lui en tenais pas vraiment rigueur. Cependant, au fond de moi, je gardais quand même, dans le coin de ma tête, que cette personne pouvait effectivement ne pas vraiment comprendre le jeu de séduction qui se présentait à lui. Il perdait forcément des points en séduction.

Et oui ! D’où le cercle vicieux qui se joue autour de qui paye l’addition !

 
Alors ? Est-ce que l’homme doit payer l’addition ou pas ?

Et bien… Avant de vous répondre, voici une petite histoire qui pourra s’en doute vous inspirer.

L’ami d’un proche, appelons-le Damien. Damien venait d’appeler mon proche au téléphone dans le but d’organiser un rendez-vous resto avec une nana qui lui plaisait. Pour l’instant, l’histoire entre lui et cette fille avait commencé par une amitié, puisqu’elle n’était autre que sa collègue. Ils étaient devenus très vite amis. Damien nous avait confié qu’elle lui plaisait, mais il n’arrivait pas à savoir si cela pouvait être réciproque. Damien, c’est cette personne qui n’avait jamais eu de relation. Il partait de 0 et n’avait donc peu ou presque pas d’expérience avec les filles.

À cette fameuse soirée, on avait choisi un restaurant qui faisait crêpes et pizzas, rien de bien recherché comme vous pouvez le voir. Et là, on fit la rencontre de cette fameuse humm… Appelons-là Julie. Julie, c’était cette fille à fort caractère. Des tatouages sur les bras et les jambes, un mini-short / débardeur, de corpulence moyenne. Oui, c’était un sexe symbole, tout le contraire de la personnalité de Damien donc. Pourtant, ça ne les empêchait pas de bien s’entendre. Damien était juste un peu timide, mais il avait quand même de la discussion.

Tout le monde finalement opta pour une pizza. Tout au long de la soirée, Damien ne montrait aucun signe de timidité. Je le trouvais d’ailleurs très calme et il faisait même de temps en temps des blagues. Et là, vint la fameuse addition. Julie décida d’aller aux toilettes avant de régler. En profitant de son absence, Damien nous dit, à moi et mon proche, qu’il allait régler l’addition pour Julie pour lui faire une « surprise ». Puis, c’était le moyen, un peu timide pour lui, de montrer son affection.

Quand Julie revînt des toilettes pour payer, la personne à la caisse lui annonça que quelqu’un avait déjà payé pour elle. Alors ? Que pensez-vous qu’il s’est passé ?

  L'homme doit-il payer l'addition ?

Et bien… Julie l’avait… TRÈS TRÈS MAL PRIS ! Elle avait limite fait un scandale en sortant du restaurant. Elle dit à Damien qu’elle ne voulait en aucun cas qu’il paye l’addition, qu’ils étaient venus là en tant qu’amis et qu’il n’y avait aucun enjeu derrière… Outch… Ça fait mal ! Elle n’y allait pas de main morte.

J’avoue la comprendre un peu en tant que fille. Si j’étais une personne assez directe, j’aurais réagi de la même façon.

 
Si l’enjeu ou la relation n’est pas claire… Évitez de jouer les super-héros galants

Retenez donc que quand l’enjeu n’est pas défini dès le début, voire même que votre relation avec la personne n’est pas très claire… Évitez de faire la « surprise » de payer l’addition. Dans ce cas, il vaut mieux attendre que la personne soit présente pour le lui proposer gentiment, en avançant l’argument de la galanterie. Et si elle refuse, surtout ne vous mettez pas en colère. Vous pouvez insister une fois, deux fois voire trois fois si vraiment vous pensez que ça peut passer, mais c’est tout. Au bout de la troisième fois, soyez sûr d’une chose, c’est que la fille ne veut vraiment pas. D’ailleurs, si vous insistez trop longtemps, elle soupçonnera que vous attendez quelque chose d’elle en retour.

 

Par ailleurs, la colère de Julie venait de là. Le fait que Damien lui ait payé un restaurant lui a fait percevoir qu’il attendait quelque chose d’elle, même si c’était inconscient. Damien a donc un peu saboté ses chances d’être avec elle. Je n’ai pas eu de nouvelles. Cependant, si vraiment ça vous arrive, attention, cela ne veut pas dire que tout est perdu. Pour une fille, c’est juste le temps de ré-installer un climat de confiance. Malheureusement il faudra juste un peu de temps avant de la ré-inviter. Mais une fille n’est pas si méchante que ça. Si elle voit que vous êtes sincère, elle va sûrement oublier le malentendu très rapidement.

Et oui, je l’avoue, nous les filles sommes aussi compliquées que sensibles… Mais c’est ça qui fait notre charme n’est-ce pas ? 😉

 
Pour éviter les malentendus, attendez donc le bon moment et posez très clairement votre intention de payer l’addition

Voilà tout est dit. Pour éviter de penser à tout ça, soyez galant et proposer de payer l’addition d’office ! Ne vous posez pas de questions. Payer l’addition est bien une question de galanterie, de séduction et d’affirmation chez un homme mais, il faut le faire dans l’art et la manière. Au moment de régler, veillez à ce que la fille soit bien présente. Insistez un petit peu, mais pas trop. Dites-lui que ça vous fait plaisir. Vous pouvez même ajouter que c’est dans le but d’être galant et que vous n’attendez donc aucun retour.

Vous allez alors rassurez la fille et vous verrez… Tout va se passer naturellement ! Peut-être qu’elle vous proposera même un autre rendez-vous pour, cette fois-ci, régler l’addition en retour.

Et vous ? Que pensez-vous des questions autour du paiement de l’addition ? Avez-vous des expériences à partager ? N’hésitez pas à laisser des commentaires en bas de cet article et je vous dis, à très bientôt pour de nouveaux articles !

 

Retrouver tous les articles sur le blog lovetopdepart.com

On vous ment sans doute au premier rendez-vous, c’est prouvé ! Vous avez enfin pu inviter une personne qui vous plaisait à un rencard ou alors vous venez d’accepter un premier « date » ? Vous vous demandez déjà comment vous habiller, vous parfumer. Vous ressentez des papillons dans le ventre. Vous êtes sûrs que vous passerez un bon moment, à mieux vous découvrir… Erreur ! Mentir à un premier rendez-vous est inévitable et c’est prouvé scientifiquement.

mentir à un premier rdv

Photo by Thom W from FreeImages

 
1. On ment plus à un premier rendez-vous

 

« Oui moi aussi j’adore ces films, « Games of Thrones », « Titanic », « Les Simpsons », « Tim Burton », « Je suis même cinéphile ! » Cela vous paraît sans doute évident que l’autre aime les mêmes choses que vous, oui oui, évident ! Et pourtant, ce n’est souvent pas vrai.

Selon l’article publié dans le « Journal of Experimental Social Psychology« , des experts se sont penchés sur ce fameux et tant redouté « premier date » et sur l’honnêteté de celles et ceux qui y participent. Des chercheurs de l’Université de Rochester et du centre d’étude Herzliya en Israël ont mené des études très parlantes.

Au total, 634 jeunes âgés de 25 ans en moyenne ont été testés sur quatre expériences différentes. Le résultat est clair, en phase de séduction, on ment beaucoup plus.

 

2. Notre cerveau répondrait sous l’influence… Du sexe 

 

D’après les chercheurs, il n’y a donc pas débat, une grande majorité de sujets mentent lorsqu’ils ont envie de séduire. Lorsque la partie « sexuelle » du cerveau est activée, la personne est effectivement plus amenée à transformer la réalité. Ces « mensonges » prennent plusieurs formes.

Il y a tout d’abord le phénomène d’imitation, on fait semblant d’aimer les mêmes choses que l’autre « Ah c’est dingue, moi aussi j’adore les soirées tranquilles, au coin du feu, devant un film !  » Alors que vous êtes un gros fêtard et que votre dernière cuite date d’à peine d’hier soir. Mais comme ils vous arrivent d’apprécier les soirées tranquilles, ça passe.

Ensuite, de nombreuses personnes estiment nécessaire d’exagérer les choses, pour se donner de l’importance et d’impressionner. « Oui, l’été dernier je suis allé à New York, puis au Japon et j’ai fini en Australie à pied. »  J’ai vu un crocodile de 3 fois la taille habituelle à seulement 1m50 de moi… En réalité, vous l’avez vu barboter dans une petite flaque au zoo. Mais ça, ce n’est que des détails.

Et pour finir il existe aussi le fameux mensonge sur le nombre de partenaires. Pour paraître « plus fiable », on va ainsi diminuer, (ou augmenter), le nombre de partenaires sexuels, ou d’histoires d’amour que l’on a eu, afin de rentrer dans un cadre « séduisant ».

 

3. Est-ce que mentir nuit vraiment au potentiel d’une relation ?

 

Si c’est trop beau pour être vrai, c’est peut-être que ça l’est ! Mais est-ce que c’est si grave si tout le monde le fait ?

Une personne peut décider de mentir à un premier rendez-vous pour taquiner, amener subtilement l’autre à partager un fantasme ou encore, pour faire des allusions et voir la réaction. Si pour certains rendez-vous ça marche, attention donc à ne pas dépasser la limite. On risque de vous prendre pour un beau parleur ou une personne peu fiable.

S’il vous arrive de faire un petit mensonge, je ne pense pas que ce soit bien grave. Par contre, si vous prenez l’habitude d’en faire, vous risquez de vous-en convaincre vous-même au risque de vivre dans vos mensonges et de ne plus pouvoir distinguer ce qu’il en est vraiment de la réalité. Attention donc aux désillusions qui vous attendent et qui attendent votre entourage. Restez donc authentique, c’est encore mieux !

Et vous ? Faites-vous partie de ceux qui mentent à un premier rendez-vous ?
Partagez vos anecdotes en commentaire.

Retrouvez plus d’articles sur le blog de lovetopdepart.com

A propos de l'auteur

Dominique - Coach en Amour & Relation
J'accompagne les personnes dans leur volonté de trouver l'amour. Sensible aux questions liées à l'affirmation de soi et à l'amour, je partage ma vision et mon expérience sur ces différents sujets à travers le coaching et le blogging.

Laisser un commentaire